Skip to Main Content
Josh Mandryk

Josh Mandryk

Biographie

Josh Mandryk est devenu avocat parce qu’il voulait lutter pour la justice en milieu de travail. Il se sert du droit comme outil pour aider les organisations syndicales et les travailleurs à renforcer leur pouvoir de négociation et améliorer les normes sur les lieux de travail.

Josh est fier de dire qu’il est l’avocat des organisateurs. Il comprend la nature exigeante de leur travail et vise sans cesse à consacrer autant d’effort et d’énergie à son travail que le font les organisateurs syndicaux qu’il conseille. Lorsque les organisateurs ont besoin d’aide ou de conseil sur le droit de la syndicalisation, il leur suffit d’un coup de fil à Josh.

Si un employeur congédie un militant syndical ou menace des employés durant une campagne de syndicalisation, Josh prendra toutes les mesures possibles pour corriger la situation. Quand vient le moment de présenter une demande d’accréditation, Josh est toujours prêt. En effet, il a même déjà déposé une demande d’accréditation la veille de Noël!

Josh comprend l’importance de la politique et sait fort bien que des gains acquis après une lutte acharnée peuvent être retirés d’un simple trait de plume d’un politicien. C’est pourquoi il aide aussi les syndicats et les associations d’employés à promouvoir les lois et les politiques qui protègent les normes au travail et qui font valoir les droits des travailleurs.

Dans l’exercice de ses fonctions en recours collectif, Josh aide les groupes de travailleurs non syndiqués à s’unir pour faire respecter leurs droits au travail. Que ce soit une affaire de classification inappropriée d’employés, de vol de salaire ou d’heures de travail supplémentaires impayées, il permet aux travailleurs de faire appel au recours collectif pour obtenir ce qui leur est dû.

Josh participe également à la lutte à plus grande échelle pour les droits des travailleurs en ses qualités de directeur de l’Ontario de la Canadian Intern Association et de conseiller communautaire pour l’Urban Worker Project. Il a eu un emploi d’été et a fait son stage au sein du cabinet avant d’être admis au barreau en 2015.

Lorsqu’il ne mène pas un combat contre des patrons, Josh s’entraîne à la boxe à Toronto. En effet, il a déjà gagné la coupe Brampton, le tournoi Arnie Boehm et le championnat Ray McGibbons Gloves. On pourrait même le revoir dans le ring un de ces jours – mais ne le dites pas à sa mère.