Skip to Main Content

Nous allons parrainer une famille de réfugiés. Et vous?

4/09/2015

Goldblatt Partners annonce aujourd’hui son engagement à parrainer une famille de réfugiés syriens et met au défi d’autres cabinets et organisations d’en faire autant.

À compter d’aujourd’hui, le cabinet lance une campagne de financement visant nos collègues. Les associées et associés du cabinet se sont engagés à égaler tous les dons faits par les avocates et avocats du cabinet, ses employées et employés et par des membres de la communauté, dollar pour dollar, jusqu’à ce que la cible de 30 000,00 $ soit atteinte.

Le cabinet s’engage à soutenir les besoins de réinstallations d’une famille de réfugiés, incluant en ce qui a trait à la nourriture, le logement et les autres coûts de démarrage.

Selon Marlys Edwardh, C.M., avocate chevronnée en droit constitutionnel :

« Goldblatt Partners répond à l’obligation éthique, morale et juridique ressentie par les Canadiennes et canadienne d’agir devant de la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. Le parrainage privé est une façon pour les cabinets d’avocats et d’autres entreprises de répondre de manière concrète à cette crise. »

Louis Century et Frances Mahon, avocats, ajoutent :

« Par l’entremise de cet engagement, nous espérons que d’autres, y compris des cabinets d’avocats, des associations professionnelles juridiques, des écoles de droit et des réseaux d’anciens élèves emboiteront le pas. »

Le cabinet travaillera avec Lifeline Syria, un groupe qui tente de recréer l’incroyable succès connu lors de la réinstallation par le Canada des « boat people » indochinois en 1979-80, alors que 60 000 réfugiés avaient été réinstallés en deux ans. Lifeline Syria travaille sans relâche afin de jumeler des commanditaires privés avec des organismes de parrainage existants.

Notre associé directeur, Steven Barrett :

« Nous croyons que nous avons la responsabilité, en tant que membres de la profession juridique et en tant que Canadiennes et Canadiens, de contribuer à la réaction du Canada face à cette crise sans précédent. Il s’agit d’une question humanitaire. Il incombe à la profession juridique d’assumer un rôle de chef de file. En agissant à titre de commanditaires privés et en se réunissant pour recueillir des fonds et aider au processus de réinstallation, les cabinets d’avocats peuvent faire partie de la solution. »

Nous allons mettre en œuvre notre expérience juridique pour élaborer un guide à l’intention d’autres cabinets d’avocats, des associations professionnelles juridiques, des écoles de droit et des réseaux d’anciens élèves afin d’expliquer le processus de parrainage privé et d’explorer comment ces organismes peuvent agir à titre de commanditaires privés.

Nous vous prions de revenir consulter cette page régulièrement afin d’obtenir plus d’informations. Nous fournirons des mises à jour sur notre processus de collecte de fonds et de demande de parrainage, ainsi que des informations sur les évènements de collecte de fonds organisés par le cabinet.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec Louis Century (416-893-9186) ou Frances Mahon (647-994-7765).